Mieux connaitre les surdoués qui ne le sont pas ou ne croient pas l’être !

Les surdoués qui ne croient pas l'être

Surdoués doit surtout s’entendre comme différent. Les surdoués pensent différemment, c’est à dire qu’ils ont la capacité à sortir du cadre établi par  les normes et les dictas, avec lesquels ils ont d’ailleurs beaucoup de mal. Ils sont profondément libres et ont une imagination débordante, ce qui leur permet d’avoir cette faculté de penser différemment, mais aussi malheureusement de s’éparpiller.

La manière de réfléchir des surdoués

Les informations nerveuses circulent très vite en eux, ceci est lié à leur sensibilité. Antonio Damasio à révolutionné le monde de la psychiatrie en prouvant scientifiquement le lien entre la sensibilité et l’intelligence. Plus on est sensible et plus on est intelligent. Alors que la croyance populaire et que la sensibilité gène la rationalité. Pas du tout, on peut être sensible sur certaines choses, mais rationnel(le) et détaché(e) sur d’autres.

Forcément quand quelque chose vous choque, vous le mémoriser non ? donc imaginez-vous choquer en permanence : forcément vous avez une mémoire d’éléphant ! D’où aussi, leurs grands moments de fatigue, voire d’épuisement ou de burn out. En effet, ils sont hyper-réactif, ils réagissent à tous les stimuli, sans vraiment filtrer. Un surdoué « voit » tout, « entend » tout, “ressent” tout, ou en tous cas, trop. Cela explique l’hypersensibilité quasi-systématique dont se plaignent les surdoués.

Les surdoués et l’amour

C’est tout un dilemme. Etant sensoriel (du mot sens), ils aiment avoir ses sens en éveil. Pourtant ils le sont facilement, vu qu’il est hypersensible, mais en amour, ils en demandent encore ! En effet, il ont besoin d’avoir une stimulation sensorielle (de leur 5 sens donc), émotionnelle, mais aussi intellectuelle forte. Car ce sont aussi des cérébraux. Ce sont des boulimiques d’émotions fortes, attention à la passion ! Et ils adorent apprendre, découvrir, expérimenter. Donc ils recherchent un partenaire capable de nourrir leur sens et leur cerveau.

Quand deux surdoués s’aiment, ils se sont enfin rencontrés. Ils sont une tête, un cœur, et une corps en harmonie. Les trois plans vont bien. Le fantasme absolu me direz vous, oui sauf qu’ils risquent de s’épuiser et de vivre une passion destructrice.

Vu qu’ils sont perfectionnistes si il en manquent un plan, on peut être sur que la personnalité surdouée ne se sentira pas épanouie. Par contre, la personne non surdouée pourra canaliser, comme le fait mon conjoint avec moi, les crises d’angoisses, les doutes, ainsi que le trop plein d’émotion. Si ce, ou cette partenaire est cool, car ils faut avoir des nerfs solides pour les suivre. Mais aussi sont très attachants, et comme ils sont curieux de tout et ont une excellente mémoire, ils feront découvrir à leur partenaire une multitude de choses, ça compense !

Les surdoués et l’anesthésie

Mieux connaitre les surdoués qui ne le sont pas ou ne croient pas l’être, oui mais comment ? J’ai des amis ainsi que des patients surdoués qui s’anesthésient littéralement. Tout comme je l’ai moi même fait en 2019, pendant des mois en restant dans mon lit à ne plus pouvoir rien faire tellement j’étais désemparée suite à des angoisses fortes, lors de mon burn out, C’est à dire que les surdoués peuvent se coupent littéralement du monde dans ses moments là : il ne répond pas au téléphone, ne regarde pas leur mail, parle à peine avec ses proches. Il peuvent être complètement amorphes. Moi, j’étais une larve.

Il y à différentes formes d’anesthésies pratiquées par les surdoués. Effectivement, celui-ci peut essayer de se protéger de son hyper sensibilité ainsi de que ses angoisses et insomnies, en buvant de l’alcool. Mais encore en fumant des drogues douces, ou en s’auto médicametant de relaxants, ou d’anxiolytiques.

D’autres anesthésiants employés par les surdoués

Une autre forme d’anesthésie peut être les séries, déjà qu’avec Netfix, vu que les épisodes s’enchainent ils est tentant de faire des nuits blanches. Imaginez ce que ca peut donner pour une personne qui à besoin de se couper de la réalité qui les blessse ?! Mais encore, il y les addictions aux jeux vidéos, la dépendance aux réseaux sociaux, ou aux drogues dures qui peuvent les conduire à des tentatives de suicides, voir à des suicides.

De manière moins intensive, ça donne le contraire d’un surdoué qui va bien et ait donc très réactif. Cela donne donc un surdoué qui va mal, soit une personne qui pratique l’art de repousser au lendemain. Cela à un nom, ça s’appelle procrastiner. Si les surdoués passent par des phases ont ils s’anesthésient c’est quand ils ne trouvent plus de sens à la vie en générale. Mais aussi parce que les surdoués ne supportent pas l’injustice, et nous vivons dans un monde ou règne l’injustice.

Mieux connaitre les surdoués qui ne le sont pas ou ne croient pas l’être !

Un surdoué, se sentira tout sauf surdoué, voir meme doué. Il, ou elle se trouve plutôt nul(le) à cause de son hyper émotivité, qui lui complique énormément la vie. Il se sent, (et je sais de quoi je parle, étant moi même surdouée), moche, nul(le). Il n’à aucune conscience de ses capacités, et se dévalorise.

De même il peut se sentir comme un poids pour ses proches, qui ne comprennent pas. D’où le sent d’être valorisant avec eux et de leur faire réaliser de quoi ils sont capables, plutôt que de toujours voir le verre à moitié vide.

Comme une personnalité surdouée est hyper empathique : elle ressent ce que ressentent les personnes, elle n’arrivent pas toujours à se protéger de leur ressentis. Donc les personnalités surdouées se prennent tout en pleine poire !

Mais ils balancent aussi ce qu’ils pensent sans filtres, et donc les autres s’en prennent aussi plein la poire, ou au contraire, sont face au mutisme dans lequel peut s’enfermer le surdoué ! Je dis qu’ils peuvent être d’une franchise brutale. Pour ma part, j’ai du apprendre l’art de la diplomatie, de la délicatesse, la patiente, ainsi que de la médiation pour survivre, parmi de monde de bourrins, et c’est ce que je m’efforce, entre autre, de transmettre à mes patients surdoués.

Les surdoués, le doute et la recherche de sens

Le surdoué, est hypersensible à tout. Il entend, voit, comprend, ressent beaucoup de choses. Il est envahi par une quantité trop importante d’idées, de paroles, d’informations et de perceptions. Il est un peu noyé dans tout cela. Donc plutôt que de douter, il doivent apprendre à avoir des certitudes.

Généralement les surdoués sont plutôt altruiste et ne font que ce qui leur plait, et pas parce que cela rapporte de l’argent. Ils sont avant tout en recherche de sens. Donc si ils ont la chance de trouver un métier qui les passionnent ils deviennent alors des experts, tout en étant aussi polyvalents. Si les jeunes surdoués ne trouvent pas de sens durant les études, c’est là que les choses peuvent se compliquer et qu’il est urgent de les amener chez un thérapeute spécialisés en surdouement, ou en douance.

Les surdoués sont dans l’instinct

Les surdoués sont instinctifs. Leurs sens sont en éveil, un peu comme ceux des animaux. Les surdoués sont presque aux aguets en permanence. Ils sont souvent gênés par le bruit qui agressent leurs oreilles trop sensibles. Ce qui les empêche de se concentrer, de penser. Ils peuvent aussi avoir une sensibilité importante au niveau de la peau. Par exemple, ils ne supportent pas les étiquettes qui grattent, les vêtements qui ne sont pas doux ou qui le serrent. De même, ils sont trop sensible aux odeurs et se plaignent des odeurs trop fortes.

Ils sont bien entendu, sensibles aux ambiances. Ils peuvent être perturbés et affectés par les conflits qu’il vivent très mal. Forcément, puisqu’ils les vivent puisssance 10 ! Je parle aussi bien des conflits latents que eux exprimés. De même, ils vivent très mal les tensions et les problèmes psychologiques des personnes qui les entourent, même s’il ne sont pas responsables ni concernés. Car ils ont besoin de calme, de paix, d’harmonie et se sentent démunis face aux conflits.

Cela peut les mettre mal à l’aise et les inquiéter fortement. Cette capacité à se mettre à la place des autres et à imaginer ce qu’ils ressentent, voir à ressentir ce qu’ils ressentent s’appelle l’empathie. Cela les fragilisent beaucoup parce qu’ils sont envahis par les sentiments et les émotions des autres. Vu qu’ils ont du déjà du mal à gérer leur propre flot incessant de leurs émotions et pensées, je vous laisse imaginez leur pétage de plombs, souvent intériorisés.

La synesthésie chez les surdoués

Un synesthète associe involontairement et spontanément des perceptions qui ne devraient pas être liées. C’est une particularité neurologique qui n’est ni pathologique ni exceptionnelle. 4 % de la population serait synesthète, essentiellement les surdoués. Du grec syn (ensemble) et aisthesis (sensation).

Un synesthète vous dira que le chiffre 2 est vert pomme, le 7 est vert foncé… Un autre pensera à d’autres couleurs. De la même façon, les lettres sont associées à des couleurs, comme les sons, les mots, les jours de la semaine… Quand ils n’ont pas carrément une personnalité, comme c’est le cas pour Daniel Tammet. C’est d’ailleurs sa synesthésie qui est à l’origine du titre de son livre “Je suis né un jour bleu”.

Il existe d’autres synesthésies plus étonnantes et moins courantes. Elles associent des sons ou des musiques à des goûts ressentis dans la bouche. Tout ce qui touche aux cinq sens peut être concerné.

En conclusion

On peut considérer la synesthésie comme une forme d’hypersensibilité. Comme il n’est pas facile de vivre auprès d’une personnalité surdouée, j’ai rédigé un article qui vous aidera peut être à mieux comprendre votre conjoint ou conjointe : comment vivre avec une personnalité surdouée. Et pour les parents qui souhaitent aussi encore mieux comprendre leur enfant précoce et surdoué. Enfin pour les adultes surdoués, qui souhaitent mieux se comprendre et moins se sentir seuls j’ai rédigé cet article, qui parlent aussi des enfants surdoués  : comment aider les personnalités surdouées, haut potentiel, zèbres.

 

u

One Comment on “Mieux connaitre les surdoués qui ne le sont pas ou ne croient pas l’être !”

  1. Très bon résumé !
    Les surdoués ne représentent pas une majorité dans la population, mais en tant que future thérapeute, je peux être amenée à en rencontrer, du fait notamment de leur inconfort lié à leur hypersensibilité. Je pourrai également rencontrer des surdoués qui ne le savent pas, qui sont mal dans leur peau, sans savoir pourquoi.
    Cet article est très enrichissant, car il nous indique comment reconnaître ces personnalités et comment celles-ci réagissent. Les repérer et les comprendre. Cet article permet aussi d’être directement opérationnel quant à leur prise en charge en thérapie.

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à partager vos idées, cela me fera plaisir et cela peut aider d'autres internautes. Si vous souhaitez préserver votre confidentialité, il vous suffit de mettre un pseudo.

Tous les commentaires ne seront publiés qu' après vérification de leur contenu par le modérateur.