Les enfants de Manipulateurs Pervers Narcissiques

Les enfants de manipulateur pervers narcissique
  • Avoir un parent Manipulateur Pervers Narcissique laisse certaines traces. Les enfants de Manipulateurs Pervers Narcissiques se construisent, développent des stratégies de survie, s’adaptent face à ce parent dysfonctionnel. Voici une liste, non exhaustive, de certaines caractéristiques que l’on peut retrouver chez les enfants résilients. Il est évident qu’il ne faut pas forcément avoir eu un parent Manipulateur Pervers Narcissique pour les avoir. Celles dont je parle sont communes aux enfants de manipulateurs pervers narcissiques que j’ai eu l’occasion de rencontrer.les enfants de Manipulateur Pervers Narcissique sont très attentifs à la cohérence entre les paroles et les actes
  • les enfants de Manipulateur Pervers Narcissique  ne montrent rien de leurs émotions et sentiments
  • les enfants de Manipulateur Pervers Narcissique se sentent responsables de leur(s) parent(s)
  • les enfants de Manipulateur Pervers Narcissique  ont les épaules larges et savent souvent gérer beaucoup de choses en même temps
  • les enfants de Manipulateur Pervers Narcissique  ont tendance à culpabiliser
  • les enfants de Manipulateur Pervers Narcissique  sont dans la sur adaptation
  • les enfants de Manipulateur Pervers Narcissique  cherchent l’amour inconditionnel partout
  • les enfants de Manipulateur Pervers Narcissique  pensent qu’ils doivent être parfaits pour se faire aimer
  • les enfants de Manipulateur Pervers Narcissique  sont souvent des enfants parentifiés
  • les  enfants de Manipulateur Pervers Narcissique sont très résilients
  • les enfants de Manipulateur Pervers Narcissique  se sentent souvent redevables
  • les enfants de Manipulateur Pervers Narcissique doutent souvent d’eux-mêmes
  • les enfants de Manipulateur Pervers Narcissique  encaissent sans broncher
  • les enfants de Manipulateur Pervers Narcissique  sont en état d’hyper vigilance
  • les enfants de Manipulateur Pervers Narcissique  ont peur de décevoir, de ne pas être à la hauteur
  • les enfants de Manipulateur Pervers Narcissique  protègent leur parent
  • les enfants de Manipulateur Pervers Narcissique  ont une faible estime d’eux-même
  • les enfants de Manipulateur Pervers Narcissique  sont en perte d’identité, ont l’impression de n’être rien
  • les enfants de Manipulateur Pervers Narcissique ont parfois tendance à être anxieux
  • les enfants de Manipulateur Pervers Narcissique  ont un grand sentiment de culpabilité
  • les enfants de Manipulateur Pervers Narcissique ont tendance à la rumination
  • les enfants de Manipulateur Pervers Narcissique tombent souvent dans la dépendance affective
  • les enfants de Manipulateur Pervers Narcissique  affrontent les situations seules (grand sens de la débrouillardise)
  • les enfants de Manipulateur Pervers Narcissique sont de vrais garde fou pour leur parent défaillant

Ce post vient de  

Je suis moi même sur efficient mentale/haut potentiel/zèbre et ma mère est une manipulatrice perverse narcissique donc je me suis aussi spécialisée dans le sujet. Julie exerce dans le Sud, à Bruxelles, et via skype. Pour ma part, j’exerce en Ile de France, à Levallois Perret, à coté de la porte maillot dans Paris, pas loin des champs Elysées, via skype, et en anglais. Julie avec mis MPN, c’est pourquoi j’ai mis une majuscule à Manipulateur Pervers Narcissique. Merci à elle pour cet article.

2 Comments on “Les enfants de Manipulateurs Pervers Narcissiques”

  1. Bonjour,on parle toujours des adultes MPN. Mais les enfants peuvent-ils l’être? Je n’ai rien trouvé sur le net pour les enfants. J’ai vécu cela pendant des années avec mon fils: harcelement moral et physique, tentatives de dévalorisation, crises de violences, agressions détournées en victimisations, etc… Avec l’âge cela va mieux mais pendant des années j’ai cru que je ne pourrais pas tenir le coup. Je m’en suis sortie parce que j’avais des outils de développement personnel, que je lui ai toujours montré que même si lui ne me respectait pas, moi, je me respectais. J’ai pris de la distance émotionnelle (pas affective!), j’ai observé, canalisé, contenu, essayé de comprendre et surtout développer une énorme patience. Car on peut quitter un parent ou un conjoint MPN mais pas son enfant! Et j’ai toujours cette pensée dans un coin de ma tête: « Ne va t-il pas reproduire cela avec sa future compagne? J’imagine qu’il y a d’autres parents qui vivent ça et pas grand chose pour les aider. mon fils a été suivi pendant 2 ans par des pédopsy. cela l’a aidé à prendre conscience que ce qu’il nous faisait vivre n’était pas « normal » comme lui le pensait! Même le dernier psy conscient que mon fils le manipulait et ne lui disait que ce qu’il voulait entendre a préféré arrêter les séances qui devenaient inutiles. Bref, un parcours du combattant semé de larmes, de fatigue et de profonde tristesse dont nous ne sommes pas sortis indemnes mon mari et moi. Mon questionnement maintenant qu’il a grandi(15 ans) et que ça va mieux est: était-ce une période de sa vie ou plus tard en tant qu’adulte sa femme ou ses enfants risquent de vivre cet enfer aussi?

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à partager vos idées, cela me fera plaisir et cela peut aider d'autres internautes. Si vous souhaitez préserver votre confidentialité, il vous suffit de mettre un pseudo.

Tous les commentaires ne seront publiés qu' après vérification de leur contenu par le modérateur.