Mieux vivre et maitriser ses émotions : l’ intelligence émotionnelle

Qu’est ce qu’une émotion ?

L’émotion est associée à l’humeur, au tempérament, à la personnalité ainsi qu’à la disposition d’esprit et à la motivation. Le mot « émotion » provient du mot français « émouvoir ». Il est basé sur le latin emovere, dont e- (variante de ex-) signifie « hors de », et movere signifie « mouvement ». Le mot « motivation » est également dérivé du mot movere.
Une émotion est une réaction physique et psychologique à une situation. Elle a d’abord une manifestation interne et génère ensuite, une réaction extérieure. Elle est provoquée par la confrontation à une situation et à l’interprétation de la réalité. En cela, une émotion est différente d’une sensation, laquelle est la conséquence physique directe (relation à la température, à la texture…) du ressenti. La sensation est directement associée à la perception sensorielle. La sensation est par conséquent, physique. Quant à la différence entre émotion et sentiment, celle-ci réside dans le fait que le sentiment ne présente pas une manifestation réactionnelle. Néanmoins, une accumulation de sentiments peut générer des états émotionnels.
Nous sommes facilement en proie à des émotions réactionnelles, telles que l’insécurité, la colère, la peur et le blâme, de même qu’à d’autres réactions et comportements qui épuisent notre énergie. Cette méconnaissance de l’intelligence émotionnelle crée l’incivilité avec nos proches et des personnes inconnues, un manque de sollicitude dans nos interactions avec les autres, mais aussi la maladie et le vieillissement précoce.

Se former, et développer son l’intelligence émotionnelle

En se formant et en apprenant à développer à l’intelligence émotionnelle, en formation, ou avec un psy spécialisé en ce domaine on apprend à :

  • distinguer nos états émotionnels majeurs et mieux vivre nos émotions : une émotion est comme une vague, on peut se le prendre en pleine face, elle peut nous couler, ou nous pouvons apprendre à faire corps avec elle, ainsi elle devient un atout
  • comprendre les racines de chacune de nos émotions et ce qui les déclenchent, afin de déclencher des émotions positives pour nous motiver et pouvoir désamorcer les émotions négatives qui parfois nous tirent vers le bas
  • comprendre les bases rationnelles et intelligentes de l’émotion : nous avons trois cerveau qui communiquent en permanence les uns avec les autres
  • faire de ses émotions, des alliées avec la technique de la communication non violente
  • mieux communiquer avec les autres
  • à s’épanouir, notamment en sachant s’affirmer et en s’estimant mieux

Tout comme nous avons été éduqué, et nous avons appris, en tant que psy nous éduquons et accompagnons nos patients à l’auto-éducation de leurs émotions, afin qu’ils puissent se sentir mieux et mieux transmettre cette éducation et ce bien être, notament à leur tour, à leur enfants, ou à leur entourage.
Une émotion est comme une vague dans la mer, se la controle pas. Mieux vaut la laisser enfler, l’observer, la jauger pour ne pas se laisser submerger, savoir l’employer pour avancer plus vite parfois ou monter plus haut. Elle permet de se connaître et évaluer ses propres limites. Tout comme avec la vague, nous pouvons composer avec nos émotions, faire corps avec elles et surfer grâce à elles en éprouvant du plaisir à les ressentir, et non plus de la peur, de l’anxiété, des angoisses.
Enfin, on parle depuis quelques années déjà, de la remise en question du QI au profit du QE, notre Quotient Emotionnel. De nombreux psys attendent à ce jour, qu’un QE aussi connu que le QI, soit mis sur le marché. Il sera alors plus facile de faire comprendre que l’intelligence émotionelle est tout aussi, voir plus importante que celle spaciale, linguistique, et mathématique, sur lesquelles sont uniquement basé le test QI .
Pour information, quelques pontes en l’intelligence émotionnelle ; Daniel Goldman, Antonio Damasio, et Marshall Rosenberg.

Liens vers d’autres articles liés à la communication et donc aussi, à intelligence émotionnelle :

Communiquez mieux en détectant les besoins implicites de votre interlocuteur et les vôtres

Illustration en 7 mots clés de comment mieux communiquer avec les autres

Apprendre à maitriser ses émotions : la haine

Harcèlement moral : quand les paroles peuvent tuer


http://www.coachplanet.net/conseils-de-coach/pratique-de-lestime-de-soi-chaque-jour

Mieux communiquer grâce à la Communication Non Violente

Comprendre nos émotions

 

 

2 Comments on “Mieux vivre et maitriser ses émotions : l’ intelligence émotionnelle”

  1. Selon moi, le cerveau possède un système de régulation des émotions, c’est lui qui détermine le bon usage des émotions, la bonne question est a quoi sert l’intelligence émotionnelle.

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à partager vos idées, cela me fera plaisir et cela peut aider d'autres internautes. Si vous souhaitez préserver votre confidentialité, il vous suffit de mettre un pseudo.

Tous les commentaires ne seront publiés qu' après vérification de leur contenu par le modérateur.