Moins souffrir de l’hypersensibilité et en faire une force

Aide hypersensibilité, Myriam Roure

Les personnes hypersensibles représentent entre 15 et 20% de la population. Ces personnes souffrent de ce queArret rumination, Myriam Roure, coaching l’on nomme “l’hyperesthésie”, soit une acuité plus développée d’au moins un de leurs cinq sens (voire plusieurs ou tous les sens). Les personnalités hypersensibles peuvent aussi souffrir d’addiction(s), seul moyen qu’elles ont trouvé pour faire baisser ce niveau d’acuité, et le mal-être du fait de se sentir “différent(e)”, voir chiant(e), ou nul(e). Les manifestations extérieurs de ce que ressentent les personnalités hypersensibles ne sont en rien des caprices, ce que ne comprennent pas certains parents des enfants hypersensibles.

Je vais décliner cet article en trois parties: je vais vous parler de moi, car je suis moi-même hypersensible; ensuite je parlerai des caractéristiques des personnalités hypersensibles; et enfin de comment moins souffrir de son hypersensibilité, voire en faire un atout, une force, comme j’ai réussi à le faire. Si vous êtes hypersensible vous-même, vous pouvez donc le faire aussi. Et si vous n’y arrivez pas, et bien, c’est mon métier de vous y aider!

Les personnes hypersensibles sont des princesses ou des princes “au petit pois”

Quand j’étais enfant, comme beaucoup d’enfants hypersensibles, je me sentais différente, et je me disais que cela n’était pas possible, que mes parents ne pouvaient pas être mes vrais parents, tellement ils étaient « bourrins », « bêtes », »brusques », et que j’avais du être adoptée ! J’en ai d’ailleurs fait un article : confession d’une psy.

Les personnalités hypersensibles sont comme la “princesse au petit pois”. Connaissez-vous ce conte de Hans Christian Andersen ? C’est l’histoire d’un roi et d’une reine qui doivent trouver une épouse pour leur fils, le prince. Pour cela le roi et la reine passent une annonce dans tout le royaume en indiquant qu’ils recherchent une vraie princesse pour leur fils. De nombreuses “princesses” se présentent. Mais le jeune prince ne trouve qu’aucune de ces prétendantes ressemble à une vrai princesse. Une nuit lors d’une orage, une jeune femme trempée de la tête aux pieds arrive à la porte du château se déclarant princesse venant d’un lointain pays. Bien que ressemblant à aucune princesse, la reine décide de l’accueillir pour la nuit.
la princesse au petits poids hypersensible, myriam roureAfin de vérifier si l’étrangère a bien été élevée princesse, elle lui fait diner à la table du roi et ensuite la fait passer la nuit dans un magnifique lit composé d’une vingtaine de matelas superposés et d’édredons très douillets. Le lendemain matin, au petit déjeuner, la reine demande à la jeune fille si elle a bien dormi. L’invitée répond qu’elle n’a point dormi car il y avait quelque chose de si dur dans le lit que ça lui a gêné toute la nuit, elle en avais même des bleus partout! En effet, en dessous de cette multitude de matelas posés les uns sur les autres, la reine avait placé un petit pois. En entendant la réponse de la jeune fille, le roi, la reine et le prince sont très heureux car ils ont enfin trouvé une princesse digne de son titre, car seule une vraie princesse aurait la peau aussi sensible pour détecter la présence d’un minuscule petit poids à travers toutes les couches.

Si je vous raconte ce conte de fée, c’est pour vous montrer que ça peut être aussi un atout que d’être sensible. En effet notre hyperémotivité peut être charmante ou désarmante selon à qui on a affaire.

Mon hypersensibilité

Soigner l'hyper sensibilité, Myriam RoureChez les personnalités hypersensibles, un, ou plusieurs ou tous leurs sens sont exacerbés. Et comme nous sommes dans un monde ou nous sommes bombardés d’informations et surtout d’informations négatives, parfois nous pouvons nous demander ce que nous faisons dans ce monde qui ne nous correspond pas, nous sentir complètement paumé(e)s, voire péter un câble, même faire une tentative de suicide ou s’adonner à une addiction pour survivre. Mon addiction à moi, c’est mon travail, qui est ma passion ainsi que et le sport. Heureusement, j’ai réussi à trouver des solutions saines.
J’ai fait de ma sensibilité un atout, en m’en amusant, par exemple, je dis que j’ai le mauvais goût très sur, car certaines personnes ont de l’argent mais la décoration de leur appartement n’est pas du tout harmonieuse, voire froide, et reflète leur vide intérieure. Je suis passionnée de décoration.
Je suis aussi très sensible aux odeurs, et je porte toujours du parfum, sinon je me sens nue. Comme le bruit m’empêche de me concentrer, quand une personne parle fort à coté de moi dans un train ou au restaurant je vais poliment lui faire comprendre qu’elle n’est pas seule au monde, donc un fond musical doux est pour moi idéal, car le silence peut aussi me peser. Quand je masse mes patients, je m’amuse à dire que je suis dans ce que je nomme ‘l’énergie maman’, c’est à dire que je les recharge d’amour bienveillant, grâce au toucher. J’aime masser et j’aime recevoir des massages.
Comme toute personne hypersensible, je ne supporte pas le manque de respect, l’injustice, le manque d’intégrité et d’authenticité, ça m’attriste profondément. Mon compagnon ainsi que mon métier m’ont appris à m’en détacher et à moins en souffrir : il y a des goujats dans la vie, c’est un fait, c’est comme la mort, c’est un postulat de base, auquel on ne peut pas remédier, donc quand je rencontre une personne lourdingue, je m’amuse à dire : ha! c’est ma lourdingue, je n’en avais pas eu encore cette semaine. Et surtout, je n’en fais pas une affaire personnelle. Quand j’ai faim, c’est d’un coup, j’ai des crampes d’estomac et je dois m’alimenter rapidement car j’ai vraiment mal au ventre. Tout est extrême chez moi : je ne supporte pas le vide, mais pas non plus quand c’est trop plein, il faut toujours un juste milieu. Je suppose que vous connaissez bien tout ça, et bien plus encore.

Les caractéristiques des personnalités hypersensibles

L'hypnose contre les acouphènes, Myriam RoureLes personnalités hypersensibles ont du mal avec le bruit, qui les agresse et les empêche de réfléchir et de se concentrer. Par exemple, nous pouvons suivre la conversation de la table à coté tout en nous concentrant sur la personne en face de nous, mais cela est gênant. Certaines personnes hypersensibles sont réveillées la nuit par la température du lit qui se réchauffe de la part la présence de leur compagne ou compagnon, et ne peuvent dormir que seul(e)s.
Les personnalités hypersensibles ne supportent pas le brouhaha de la ville, ou pas trop longtemps, mais pas non plus le vide de la province. Personnellement, j’ai trouvé mon équilibre en travaillant chez moi, ainsi déjà je n’ai pas le stress des transports en commun ou les embouteillages des voitures, et je donne sur une grande cours arborée donc on a pas l’impression d’être en Ile-de-France, car c’est hyper-calme, on entend les oiseaux.
Comme toutes les personnes hypersensibles, j’ai besoin de beauté, donc j’ai de belles fleurs des hibiscus, sur mon long balcon de juin à novembre, puis des sapins, des pins et des camélias qui sont des fleurs qui fleurissent l’hiver.
Les personnalités hypersensibles peuvent aussi être allergiques à certains textiles ou aliments. Ces personnes sont sensibles aux caresses ainsi qu’aux massages car elles sont sensuelles, ce sont de bons amants et amantes. De même, certaines personnes sont hyper sensible à la lumière, ainsi qu’à la luminosité, mais aussi au manque de luminosité et déprimer lorsqu’il fait gris.
Les personnes hypersensibles le sont aussi envers les phénomènes comme l’intolérance, l’injustice ainsi que la bêtise.
Elles ont un besoin viscéral de tout comprendre, donc il faut être patient avec eux et, soit accepter de tout leur décortiquer, ou alors leur expliquer que chaque jour elles peuvent employer des objets sans les connaître à fond, tel que leur frigo ou leur voiture par exemple, et que pourtant ces objets fonctionnent bien, et que donc elles n’ont pas besoin de tout contrôler.
En effet, les personnes hypersensibles sont dans l’anticipation et plus souvent dans l’anticipation négative. J’apprends à mes patients qu’il n’est pas nécessaire d’anticiper, ou que si l’on fait une supposition, il faut en faire 100; le mieux est d’être prêt au moment ou il faut agir, mais se rendre malade avant ne sert strictement à rien.
Je dis qu’elles aiment bien « mettre les mains dans le cambouis », pour expliquer qu’elles aiment creuser, aller au fond des choses, car elles sont curieuses et avides de connaissance, d’apprendre en permanence, ce sont des boulimiques de la vie, elles aiment la vivre à fond.
De plus, comme elles sont sincères, elle peuvent être d’une franchise brutale, et peuvent heurter sans le vouloir. Comme elles se sentent différentes, souvent depuis leur toute petite enfance, elles peuvent ressentir une solitude profonde et comme elles sont en quête de sens, quand elles n’en ont pas, elles se demandent ce qu’elles font sur terre.

Autres caractéristiques des personnalités hypersensibles

Les personnalités sensibles n’aiment pas rentrer dans des cases, elles sont non-conformistes et ont besoin de créativité, trop de conformisme ou de rigidité les dépriment. Elles captent tout et rapidement, ce qui les rend aussi hyper-réactives et hyperémotives, car contrairement aux autres personnes, elles prennent tout au pied de la lettre : elles ne filtrent pas, ce qui les rend très empathiques. L’affectif prend beaucoup de place dans leur vie. Sensibles aux ambiances, elles peuvent se sentir mal dans une pièce de par le bruit qui y règne, sa décoration, ou le comportement des gens.
Les personnalités hypersensible sont « à fleur de peau », voire écorchées vives. On a l’impression qu’elles peuvent s’emporter pour un rien, vite monter dans les tours, ou, au contraire, s’émouvoir aussi d’un rien, mais pour elles, ça n’est pas rien, c’est parfois un ouragan. De même, une personnalité programmatique, rationnelle et moins émotive, aura l’impression que les “hypersensibles” se noient, non pas dans une verre d’eau, mais dans une goutte d’eau. Elles ressentent tout plus fortement en général et leur entourage peut avoir du mal à comprendre leurs débordements émotionnels ainsi que le fait qu’elles cherchent du sens partout, alors que parfois il n’y a pas à en chercher.

Aide hypersensibilité, Myriam RoureCes personnes ont besoin d’amour, mais comme elles ressentent tout « puissance 10 », nous l’avons vus, leurs sentiments sont plus forts et de ce fait, elles peuvent se sentir seul(e) dans une relation aussi si leur partenaire est plus indépendant. Elles regorgeront de milles petites attentions et évidemment elles s’attendent à être aimée de la même manière, mais si leur partenaire est plus détaché, rationnel et les pieds sur terre, il aidera le partenaire hypersensible à relativiser mais ne rendra peut être pas autant d’amour qu’il en reçois. Cependant l’hypersensibilité présente aussi de nombreux avantages et les personnes les plus remarquables dans l’histoire de l’humanité, étaient souvent hypersensibles.

Hypersensible et surefficient mental

Les personnes hypersensibles sont souvent des profils HP, c’est à dire “haut potentiel”, même si elles se trouvent nulles, c’est à dire que ce sont des zèbres, des surdoués, ou des personnalités précoces mais qui bien entendu se voient plutôt, de part leur estime d’elles-mêmes basses, comme nulles.

Voici les points communs entre les personnes hypersensibles et celles HP. Ces deux types de personnalités ont besoin d’être beaucoup stimulés émotionnellement, intellectuellement et affectivement. Elles sont toutes les deux curieuses, débrouillardes, avec une imagination foisonnante, et ont une manière de pensée non pas linéaire comme la majorité des personnes mais en arborescence ou par associations. Mais encore, les profils HP et hypersensibles ont la capacité d’être à la fois polyvalents et experts, alors que la majorité des personnes sont soit expert, soit polyvalent. Cela vous fait un atout de plus !

Soigner l'hypersensibilitéParmi les point communs des personnalités hypersensible et de celles que l’on nomme les zèbres, les précoces, ou haut potentiel, (avec un QI élevé) on peut constater (et ce sont encore des qualités dont vous pouvez tirer parti) :

  • les HP et les personnes hypersensibles ont des intérêts très variés, et elles peuvent passer d’un domaine à l’autre de manière impressionnante, elles sont donc adaptables. Et la définition de l’intelligence, c’est justement l’adaptabilité, donc une grande qualité !
  • Parmi les points communs ont peut constater souvent aussi une grande humilité et de la dévalorisation de soi. Ceux d’entre nous qui sont plus en forme, en ont fait de la dérision et de l’auto-dérision : encore une force !
  • La recherche de la compagnie de personnes plus âgées pour s’instruire, car ils sont avides de connaissances, des vrais boulimiques, j’aurais enfant aimé avoir Wikipédia. Les personnalités hypersensibles adorent expérimenter et captent vite.
  • un sens de l’humour, plutôt noir, souvent incompris, de même que eux non plus ne comprennent pas en général ce qui fait rire les autres, car ils y cherchent du sens alors qu’il n’y en a pas.
  • Une nette tendance à questionner l’autorité non fondée.
  • Du perfectionnisme, les hypersensibles s’en demandent beaucoup. Ils doivent impérativement apprendre à se satisfaire, au risque de tomber en dépression à force de ressentir de l’insatisfaction.
  • Les personnalités HP et hypersensibles souffrent d’une extrême lucidité, ce qui peut les rendre amer(e)s et tristes d’où le fait qu’ils leur faut s’entourer de personnes optimistes pour compenser (Mon compagnon est hyper-optimiste !)
  • Les personnes hypersensibles ont besoin de reconnaissance et d’amour mais elles peuvent être farouches, ce qui fait qu’on peut penser qu’elles sont autonomes affectivement, ce qui est faux.
  • Ils ne supportent pas l’ennui qui les dépriment et comme ils sont créatifs, ils comblent l’ennui, sauf ceux dont on a bridé la créativité, qui se jugent et s’empêchent de créer. Dans ce cas, j’apprends une des règles de Don Miguel Ruiz : aujourd’hui je fais de mon mieux, sachant que mon mieux est peut être moins bien qu’hier, mais c’est le mieux que je puisse faire aujourd’hui : http://formations-coachplanet.fr/formation-coaching/les-quatre-accords-tolteques
  • Un besoin de rendre la vie « magique », ce sont des hédonistes, ils ont besoin de sensations fortes
  • Les personnalités hypersensibles ont une étonnante capacité de rentrer en contact avec les autres, de part leur curiosité naturelle et leur empathie.
  • Ils sont à la fois hyperlucide et paradoxalement aussi idéalistes.
  • De même, les personnes sensibles qui sont en accord avec leur émotions et leur imagination (qui sont une source d’inspiration) sont plus heureuses, et arrivent à vivre de leur créativité ou rende leur activité professionnelle plus créative.

D’autres points positifs de l’hypersensibilité

Une personne hypersensible s’intéresse à mille et une chose et à ses sens hyper-développés, ce qui signifie qu’elleaide hyper sensibilité coachplanet à un large choix d’éventail de professions qu’elle peut choisir.
Notre empathie peut être parfois vécue négativement, car comme nous avons beaucoup de compassion, les gens se confient souvent à nous, et c’est parfois trop. Mais il nous suffit d’apprendre nos limites et de nous sentir légitimes dans le fait de les exprimer, ce que j’apprends à mes patients lorsqu’ils sont confrontés à une autre personne qui souffre : « Je comprends, je ressens ta souffrance, c’est comme si tu étais dans un puis et que tu me disais : viens, l’eau monte je vais mourir. Si je te rejoins dans le puis, je ne te serrais pas utile, alors que si je reste en dehors du puits et que je vais chercher une corde pour t’aider à t’en sortir, là je suis utile ». Pour arriver à mettre cette distance nécessaire, il faut se dire que la souffrance appartient à la personne, pas à nous, et ainsi, au lieu de souffrir avec elle, nous pouvons tenter d’élargir son champs de vision des possibilités qu’elle a pour s’en sortir.

Je sais bien que votre sens de l’analyse est plus rapide que celui de la normal et que vous devez vous ralentir, car les autres ne peuvent aller à votre vitesse, mais cela n’est pas une raison pour vous sentir seule. Entourez vous de personnes sur-efficientes ou sensibles, et vous penserez tous à la même vitesse, soit supersonique !
Savez-vous que les grands artistes, écrivains, créateurs, inventeurs, et visionnaires de tous genre, sont dans la majorité des cas hypersensibles et ont souvent soufferts, mais leur sensibilité, leur créativité et leur imagination ainsi que leur curiosité leur permettent d’agir dans le monde : de nous laisser de belles oeuvres d’art telles les sculptures d’Auguste Rodin, ou encore de faire des découvertes important dans le domaine de l’énergie l’électrique (Nikola Tesla) ou encore faire des innovations comme le paiement en ligne Paypal (Elon Musk).
Les personnalités hypersensibles sont très expressives. Comme elles ressentent tout plus fort – l’enthousiasme, la tristesse, la colère – du coup, nos partenaires ne s’ennuient pas avec nous. Notre imagination débordante couplée à notre vivacité d’esprit fait que la routine émotionnelle nous dépriment, nous mettons des stratégies en place, pour l’éviter.
Grâce à notre capacité à nous remettre en question, nous sommes des personnes en constante évolution, donc moins figées et rigides que d’autres personnes. Par contre, attention, il nous faut aussi des fondations solides, trop de remises en question font que nous pouvons nous perdre sur des châteaux de sable.

Se protéger de notre hypersensibilité

Stress post traumatiques abus sexuelsComme nous ressentons tout plus fort, il faut faire attention aux drogues et nous protéger des personnes malsaines que l’on risque d’attirer, car ce sont des vampires assoiffés de notre positivité. Les personnes hypersensibles sont les premières victimes des personnalités perverses narcissiques, car confrontées à une personne conflictuelle, elles se disent que cette dernière a forcément quelque chose de bon et qu’elles vont réussir à l’aider à se changer… Malheureusement, elles débarquent à mon cabinet, complètement exsangues, littéralement bouffées par l’autre personnalité.
Les personnes hypersensibles ont besoin d’harmonie, d’être entourées de sérénité et de calme, dans un ambiance positif et sain. Elles ont besoin régulièrement de s’isoler pour recharger leurs batteries.
Les personnes hypersensibles ont besoin de se réaliser car elles ont besoin de sens dans leur vie: par exemple, en s’investissant dans une oeuvre humanitaire en lien avec leurs convictions éthiques, ou dans un travail qui correspondra avec leur(s) passion(s), artistique, physique, spirituelle, etc, Les personnes sensibles peuvent être blessées plus facilement que les autres. Elles doivent donc développer leur confiance en elles afin de faire fi des critiques non fondées et ne pas se décourager.

Conclusion sur l’hypersensibilité

Quand j’entends des personnes, ou quand je lis, que notre monde n’est pas adapté aux personnalités sensibles, je me dis qu’elles ne se rendent pas compte qu’il y avait encore autrefois bien plus de guerres, d’épidémies, de maladies contagieuses, (et pas d’Assedic) sur terre ! De tout temps, la violence a fait parti de ce monde, notre monde actuel n’est pas plus violent que par le passé. Voire c’est le contraire : nous avons de l’électricité et de l’eau chaude, nous pouvons appeler nos proches avec nos smartphones. Les êtres hypersensibles ont souvent une “mission de vie”, tout comme je me sens investie de ma mission d’accompagner ceux qui se sont perdus en chemin et de leur indiquer à nouveau les bons rails, afin qu’ils volent à nouveau de leurs propres ailes. J’aurais aimé être chirurgien, mais comme j’ai besoin de beaucoup de sommeil et que j’étais nulle en maths, j’ai du choisir une autre voie: aujourd’hui je me considère comme une accoucheuse d’âme et une architecte de l’esprit. Le monde peut être dur en effet, c’est un postulat de base, tel que le fait que la mort fait partie de la vie. Mais lorsque nous sommes hypersensibles, nous pouvons aussi nous protéger efficacement de cette dureté et aider les autres à s’en protéger, car nous avons aussi beaucoup de résilience en nous. Si j’y suis arrivée, vous y arriverez aussi.

Autres articles :

Faire de sa sensibilité un atout

Comment aider une personne hyper émotive et hypersensible

3 Comments on “Moins souffrir de l’hypersensibilité et en faire une force”

  1. Super article qui décrit exactement l’hypersensibilité.
    J’ai eu l’impression d”être décrite car c’est exactement ce que je ressens depuis enfant.
    Ce n’est pas facile d’être hypersensible tous les jours mais l’être permet d’avoir un regard bienveillant envers autrui et de chercher à faire le bien autour de soi .
    Bravo pour cet article .

  2. Merci pour ce très beau témoignage et ce lever de rideau sur l’hypersensibilité. Je viens de découvrir que je faisais partie des personnes hypersensibles. étant à mon compte, chef d’entreprise depuis 7 ans, enfin je comprends bons nombres de mes comportements et réactions qui me semblaient bien irrationels lorsqu’il s’agit de faire face faces aux obstacles de la vie professionnelle. c’est une découverte extraordinaire et extrêmement enrichissante que j’espère explorer dans le futur..

  3. Un grand merci pour ce super poste! j’ai l’impression de me retrouver tout au long de ce témoignage et comprends mieux l’attitude “marginale” qui me caractérise depuis toute petite. C’est très réconfortant et rassurant de réaliser que l’on est a pas la seule “petite princesse au petit pois”…

Laisser un commentaire

Tous les commentaires ne seront publiés qu' après vérification de leur contenu par le modérateur.