Mieux connaître votre sexualité…hétérosexuel, homosexuel, bisexuel, transsexuel…je peux vous aider.

Alors, pour mieux connaitre la sexualité, Myriam m’explique qu’une personne peut être hétérosexuel, homosexuel, bisexuel, asexuel, pansexuel et/ou transsexuel. Ma question est : “Y a t il un “ma sexualité mode d’emploi” pour se faire accepter en société ? “

“En effet, car indépendamment de ce que je veux, il y a ce que mes parents voudraient et ce que la société voudrait…Si je choisis homosexuel, transsexuel, pansexuel, ou bisexuel, mais que mes parents sont hétérosexuels, dois-je frustrer ma sexualité pour répondre à mes parents ? “

“Ou mes parents vont-ils devoir se frustrer pour répondre à ce que je veux que soit ma sexualité ? Je pense que je vais faire un ou master ou un doctorat en sexualité appliquée…6 années pour étudier tout cela, ca devrait m’éclairer… 🙂 ! “Lisons la suite …où Myriam me répond.

1ère année: mieux connaître la sexualité

La réponse de la psy : ” Vous êtes bien plus qu’une personnalité à étiqueter, ou à mettre dans une case. Donc afin de mieux connaître votre sexualité je vous invite à cesser de vous juger et de vous cataloguer : hétérosexuelle, homosexuelle, bisexuelle, transexuelle, ou pansexuelle. Où est votre identité là dedans ? Et je vous invite plutôt à vous poser cette question : comment faire votre coming out si vous êtes hétérosexuelle ?”

Mais encore “A la question posée par votre père: “Alors ma fille, de quel bord es-tu ?”, “tu es tu bien ma fille, (à savoir hétérosexuelle) ?! Je vous conseille de lui répondre : “et bien oui, et non ! Oui, si tu veux me cataloguer et me caser, dis que je suis hétérosexuelle, comme ça, cela arrangera tout le monde. Mais dans l’absolu ma sexualité n’est pas hétérosexuelle, elle est bisexuelle. Si tu veux absolument la nommer. Mais ma sexualité avant tout me regarde !”

2ème année: mieux connaître la sexualité hétérosexuelle

“Je suis un homme et je vais consulter Myriam. Celle-ci m’explique que aujourd’hui, les femmes se comportent comme des hommes. Elles se sont émancipées. Et les hommes ne savent plus comment s’y prendre avec elles, et sont totalement en manque de repaire. ” Ça tombe bien, c’est pour avoir un mode d’emploi des femmes que je venais la consulter ! Chouette !

Myriam m’aide à mieux comprendre la femme 2.0, celle actuelle, celle du 21 ème siècle, lors de nos consultations. J’y vois plus clair, et je me sens prêt : 1 à aborder les femmes dans la rue, ou lors d’une soirée, ou au travail. Et 2 à faire que si la rencontre aboutit à une relation, je peux contribuer à ce que la relations se construise sereinement.

3ème année: mieux connaître la sexualité homosexuel(le)

L’homosexualité se dit de quelqu’un que son désir sexuel porte vers des personnes de même sexe.

A la question posée par ma psy Freudienne : ” si avez-vous voulu tuer votre père ou votre mère ? Ma réponse a été :” bah les deux !”

“Suis-je attirer sexuellement par les personnes du même sexe … je dirais que oui. A la question, suis je homosexuel(le) ? Je l’ai déjà été…mais je ne sais pas si je suis encore…peut être ? Consulter un thérapeute en thérapie brève qui s’y connait, étant aussi thérapeute conjugale, et ca ne prendra pas trois plombes pourra m’aider ! Je vais contacter Myriam.”

4ème année: mieux connaître la sexualité bisexuel

“Je veux mieux connaître ma sexualité et désire avoir des relations sexuelles avec des hommes mais aussi avec des femmes…surtout si on prend en compte que certaines femmes ont un physique d’homme, et que certains hommes sont tout fins physiquement.”

A la question: “Suis je bisexuel(le), je pourrais si je le voulais… ?”

Myriam me répond : “La question est de savoir si vous assumez votre bisexualité.”

“Elle à mise le doigt sur ce qui me titille : là c’est un autre problème…car je me juge; je pense que quelques séances avec elle sur L ESTIME DE SOI, m’aideront à m’accepter dans ce que je suis, et ce que je veux.

De plus, Myriam me dit que : “Dans les us et coutumes anglo saxonnes et idem dans la culture russe, voir un homme embrasser un autre homme sur la bouche est tout a fait normal et ne choque personne. C’est ainsi qu’ils se disent bonjour. Tout comme nous, nous faisons une bise sur la joue…alors qu’il y a bien deux hommes qui s’embrassent, et chez les grecs la coutume voulait que l’on soit bisexuel…je dis ca, je dis rien…”

5ème année: mieux connaitre la sexualité asexuée

Je souhaite mieux connaître ma sexualité car j’ai un sexe mais je me sens asexué. Je n’ai pas de libido. Je pose donc deux questions à Myriam : “Comment peut on être asexué(e) à compter du moment ou on a un sexe ?!” “Il peut m’arriver de ne pas avoir d’envie sexuelle que ce soit avec un homme, une femme ou les deux…est ce normal ?”

Sa réponse : “Qui dit avoir un sexe, ne dit pas forcement être porté sur la sexualité. Certaines personnes ont plus de libido que d’autres. Des personnes subliment leur libido dans l’art par exemple, ou dans la religion, en étant bonne soeur ou prêtre. Ou encore, il y a des personnes chez qui connaitre la sexualité n’est pas leur truc non plus, et qui sont par contre des chercheurs passionnés sur tel ou tel sujet.”

6 année : mieux connaitre la transexualité

A la question de savoir si mon âme de petite fille ou de petit garçon est synchrone avec mon corps de grande femme ou de grand homme…c’est une bonne question pour mieux connaître votre sexualité….à laquelle votre directrice de thèse, et psy en thérapie brève, Myriam Roure peut vous aider à répondre 🙂

Myriam : “J’ai vu ce beau film “Danish girl” sur le premier transsexuel que je vous invite à voir.” Il décide de se faire opérer pour devenir une femme. Ce film pose la question de savoir si la personnalité est en concordance avec le corps : si j’ai bien une personnalité féminine avec un corps féminin, ou une personnalité masculine dans un corps masculin. Et sinon, ne pas hésiter à réparer l’erreur faite par mère nature, et faire une opération chirurgicale, tout en prenant des hormones.

Mémoire de fin de cursus sur mieux connaitre ma sexualité: la pansexualité

Pour mieux connaître la sexualité, la pansexualité n’est ni l’hétérosexualité, ni l’homosexualité, ni même la bisexualité pris au sens premier du terme. A savoir, être limité à un ou plusieurs hommes biologiquement parlant et à une ou des femmes.

La pansexualité c’est avoir un rapport sexuel avec tout être humain adulte : qu’il soit homosexuel, bisexuel, hétérosexuelle ou transsexuel. C’est open bar comme on pourrait dire !

Pour prendre rendez vous avec moi-même, cliquez ici.

Si vous préférez que ce soit un homme, mon confrère, Mr Alexis Savolle peut vous recevoir à Paris, 2 ème cliquant ici

Vous chercher à mieux connaitre votre sexualité ?

L’IFOP, dans une enquête nationale sur la perception de l’homosexualité et des personnes LGBT dans la société, estime à 3,2 % le nombre de personnes s’identifiant comme homosexuelles, 4,8 % comme bisexuelles assumées (0,9 % non assumées), 82,7 % comme hétérosexuelles exclusives, 5,6 % comme hétérosexuelles attirées par des personnes du même sexe et 2,8 % ne définissant pas leur orientation mais attirées par le sexe opposé (2019).

Mais ses statistiques sont faussées. En effet, les personnes dont nous avons parlé, et celles qui cherchent à mieux connaitre leur sexualité sont beaucoup plus nombreuses. Nous vous aiderons à mieux connaître votre sexualité, ainsi qu’à mieux la vivre.

5 Comments on “Mieux connaître votre sexualité…hétérosexuel, homosexuel, bisexuel, transsexuel…je peux vous aider.”

  1. Merci Myriam & Alexis pour cet article aussi intéressant qu’instructif.
    Je me suis surpris à sourire plus d’une fois.

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à partager vos idées, cela me fera plaisir et cela peut aider d'autres internautes. Si vous souhaitez préserver votre confidentialité, il vous suffit de mettre un pseudo.

Tous les commentaires ne seront publiés qu' après vérification de leur contenu par le modérateur.