Comment mieux communiquer

Estime de soi Myriam Roure

Nous pensons que la communication n’est que, entre, au minimum deux individus, alors que la personne avec laquelle nous nous parlons le plus, est nous-même ! C’est pourquoi, bien communiquer passe par des choses que l’on à pas n’étudié à l’école, et qui pourtant sont être sacrément nécessaires pour mieux se comprendre soi-même, pour ensuite bien comprendre et donc communiquer avec les autres, telles que : l’intelligence émotionnelle, la PNL et les profils de personnalités.

L’intelligence émotionnelle pour mieux communiquer

Communiquer avec l'intelligence émotionelleL’intelligence émotionnelle permet de mieux communiquer en développant son intelligence inter-personnelle, c’est à dire la capacité de communiquer avec les autres, ainsi que l’intelligence intra-personnelle, soit la capacité de bien communiquer avec soi-même. Bien communiquer avec soi- même est capital, plutôt que de se tenir des discours intérieurs dévalorisants et durs, s’encourager face aux difficultés et à l’adversité, permet de garder confiance en soi et de ressentir une stabilité émotionnelle. Et comme nos mots ainsi que nos attitudes avec les autres découlent de nos émotions, on comprend pourquoi il vaut mieux savoir conjuguer avec elles. L’intelligence émotionnelle permet de développer la capacité de bien communiquer avec soi-même, ce qui permet ainsi de s’estimer, de s’encourager, et de persévérer malgré les désillusions et coups durs de la vie. L’intelligence émotionnelle permet aussi de s’écouter dans une société où règne en maitresse la compétitivité et la vitesse, alors que les personnes ont aussi une vie personnelle intérieure qui n’à rien à voir avec les valeurs superficielles véhiculées par la société d’aujourd’hui, qui génèrent du mal être. Notre vie intérieure correspond à nos aspirations, nos attentes, nos rêves, qu’il est important d’écouter et non de fuir, sous peine de les voir s’imposer à nous haut et fort sous forme de dépressions, d’addictions ou de névroses. De même, l’intelligence émotionnelle est utile dans certaines situations peu évidentes où nous devons faire des choix, et ce très rapidement. Nous sommes dans une société ou à l’heure actuelle, tout va extrêmement vite, donc la prise de décision doit être rapide. Et plus nous nous connaissons et plus nous sommes à l’aise pour choisir rapidement et assumer nos choix, ce qui est un atout au vu des nombreux choix que nous sommes amenés à prendre dans notre vie. Une des techniques concrètes pour mieux communiquer avec les autres et qui fait aussi appelle à l’intelligence émotionnelle pour mieux communiquer est la communication non violente.

La PNL pour mieux communiquer

Communiquer efficacement avec la PNLLa PNL permet d’intégrer le fait que chaque personne est unique et fonctionne donc différemment, tant sur le plan intellectuel et affectif, qu’émotionnel, tout comme chaque organisme humain est différent. Ce que l’on constate en médecine par exemple, lors des cas d’épidémie, ou d’intoxications alimentaire, ou des personnes vont tomber malades très rapidement, d’autres plus tard, et certaines encore vont échapper à l’épidémie ou à l’intoxication. Chaque personne est unique et ne pense pas de la même manière que nous pensons et ils nous faut pourtant composer chaque jour avec ces différences qui peuvent parfois nous blesser lorsque nous sommes sensibles, nous agacer si nous sommes réactifs, nous déstabiliser si nous manquons d’affirmation ou au contraire que nous n’arrivons pas à nous assouplir et que nous sommes rigides. De même, nous nous sommes tous aperçus que ce qui était évident pour nous, ne l’était pas pour l’autre, et nous avons tous essuyé des revers douloureux lors de cette prise de conscience. Mais la frustration est encore plus intense lorsque nous souffrons, par exemple, du manque de reconnaissance de notre famille ou pour sur notre travail et que communiquer tourne parfois au conflit. La PNL permet, grâce à ses outils tels que le recadrage, la synchronisation, le vako, les submodalités, le métamodèle, de mieux se faire comprendre et de mieux comprendre l’autre, pour, au final, mieux communiquer et ressentir de la satisfaction. Un exemple : certaines personnes sont plus auditives que d’autres, qui elles sont plus visuelles. C’est à dire que pour pouvoir comprendre, les premières vont aimer qu’on leur parle alors que les secondes, vont aimer qu’on leur montre. Grâce à la PNL, il est possible de percevoir facilement si votre interlocuteur se parle à lui-même pour comprendre, en image ou en son, et ainsi communiquer dans son mode de communication intérieure, afin de faciliter vos échanges. De même parce que chacun d’entre nous a une relation spécifique au temps, certaines personnes auront la capacité naturelle d’anticiper, quand d’autres, plus en prise avec le moment présent, ne seront pas anticiper. Ces deux modes de fonctionnement et de perception du temps, radicalement différents, peuvent poser de sérieux problèmes et pour s’organiser et pour communiquer. Les outils de la PNL tel que la ligne du temps ainsi que les présupposés seront d’un alors précieux secours pour rétablir le dialogue.

Les profils de personnalités pour mieux communiquer

Mieux communiquerLes profils de personnalités donnent des repaires entre les individus qui certes sont uniques, mais dont nous pouvons tout de même constater des tendances. Les tendances des individus donnent « une carte », un « GPS » qui permettent de se repérer et de comprendre pourquoi, alors que communiquer avec certaines personnes est presque intuitif, avec d’autres communiquer est tout sauf fluide ! Bien entendu, les profils de personnalités vont plus loin, car comprendre est une chose, mais encore faut-il l’appliquer. Donc l’objectif des profils est d’arriver à communiquer en se sentant bien ; et ce même avec une personne qui a pourtant le don de nous énerver profondément. Comment ? Grâce aux profils nous intégrons que la personne avec qui nous n’arrivons pas à communiquer ne le fait pas exprès, et en apprenant concrètement à communiquer en fonction de chaque profil de personnalités.
Chaque profil de personnalité a des besoins, des motivations ainsi que des peurs intrinsèques, et les connaître permet de mieux communiquer avec les personnes dans la vie en général, en évitant d’appuyer maladroitement sur leurs peurs, mais au contraire en leur parlant de ce qui les motive et en évitant de frustrer leurs besoins, ce qui peut générer des conflits.

Apprendre à communiquer

Dans ma pratique de thérapeute cognitiviste et comportemental je forme les personnes que j’accompagne, à mieux communiquer avec elles-mêmes et avec les autres, avec ces outils :

L’intelligence émotionnelle en coaching et thérapie
La PNL ou Programmation Neurolinguistique
Les profils de personnalités pour mieux communiquer

6 Comments on “Comment mieux communiquer”

  1. « Entre Ce que je pense, Ce que je veux dire, Ce que je crois dire, Ce que je dis, Ce que vous avez envie d’entendre, Ce que vous entendez, Ce que vous comprenez… il y a dix possibilités qu’on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même… »
    – Bernard Werber

  2. D’ailleurs, pour ne pas avoir à dire, il suffit de montrer !
    La PNL (que m’enseigne Myriam) nous apprend aussi que la communication s’effectue toujours à 2 niveaux, conscient et inconscient, et que c’est le niveau inconscient qui est le plus important.
    Comme les images et les symboles sont les vecteurs privilégiés de communication de l’inconscient, il suffit d’associé une image à vos propos pour que vos interlocuteurs gravent en leur mémoire l’idée que vous leur soumettez.

  3. Article intéressant qui nous apprend beaucoup sur nous-mêmes et notre façon de communiquer avec les autres, notamment sur de la communication non-verbale très étudiée en PNL, qui est la moins visible et pourtant la plus importante dans une discusion.

  4. Si la pnl est un outil qui permet de mieux communiquer avec les autres, il est aussi un outil autorisant de communiquer avec soi même! Plus la pnl sera utilisée pour soiˆmieux nous excellerons dans sa pratique avec les autres

  5. « Oui… Mais non.. Ce n’est pas ce que je voulais dire… » « Mais.. C’était un compliment.. » Combien de fois j’ai répété ces phrases (et sûrement d’autres) avant de m’apercevoir que j’avais un gros problème de communication.. Parce qu’évidement au début, on se dit « ILS me comprennent jamais » au lieu de se remettre soi même en question.

    Je me suis aperçu qu’en communicant mieux moi même, je comprenais mieux les autres.

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à partager vos idées, cela me fera plaisir et cela peut aider d'autres internautes. Si vous souhaitez préserver votre confidentialité, il vous suffit de mettre un pseudo.

Tous les commentaires ne seront publiés qu' après vérification de leur contenu par le modérateur.