A quoi servent les profils de personnalités

Les profils de personnalités servent à mieux coacher

Les profils de personnalités permettent une meilleure connaissance de soi, et donc une meilleure de l’autre. Cette formule, inscrite au fronton du temple de Delphes, invitait les hommes à se reconnaître faibles face aux dieux. Grâce aux dialogues de Platon, qui n’aura de cesse de le mettre en scène, Socrate l’expliquait encore plus clairement « Connais-toi, toi-même » ce qui signifie en fait : sache que tu n’es qu’un homme qui a des opinions, des désirs et des préjugés.

La première utilité de connaitre les profils de personnalités

Se connaître est la connaissance la plus essentielle que chacun doit apprendre car toutes nos autres connaissances en dépendent. En effet, dans le domaine de la pensée, par exemple, le scientifique ne doit pas se perdre dans ses raisonnements et agir sans conscience, car nous savons tous, où certains « progrès » scientifiques nous ont malheureusement menés, si l’on pense par exemple à l’énergie atomique. D’où la très belle phrase de Rabellais : science sans conscience n’est que ruine de l’âme. Et il en va de même dans la sphère sentimentale : se laisser guider aveuglément par nos envies, nos rancœurs ou nos haines mènent à notre perte, a la perte de l’être aimé ainsi qu’à la perte de la relation. Enfin, dans le domaine de l’action, être capables de nous jauger et de ne pas nous laisser emporter est quasiment une question de survie pour nous même et pour les autres. Se maîtriser, rester digne, contrôler ses peurs, prendre du recul, réside avant tout dans un rapport à soi qu’il est bon de connaître pour s’épanouir et tenir sur la longueur.

A quoi servent les profils de personnalités

Les profils de personnalités nous permettent d’appréhender cela ainsi que nos forces, nos faiblesses, nos zones d’ombres, nos besoins plus ou moins conscients, nos limites et nos zones de stress. Cet éclairage sur nous même, nous permet d’avoir un meilleur relationnel avec les autres, et de mieux être préparés au changement, car si il y a bien quelque chose de stable dans la vie c’est, paradoxalement, le changement. Et l’être humain n’y échappe pas. Le regard que l’on porte sur les évènements qui nous stressent est plus stressant que les événements en eux même. La connaissance des profils de personnalités permet de développer la flexibilité chez vos patients et coachés, à composer avec leur stress ainsi que leurs émotions, et de développer leur empathie et bienveillance, qui sont les qualités essentielles de l’intelligence émotionnelle, la plus importante de toutes les formes d’intelligences. Cf. voir le cours sur l’intelligence émotionnelle.

Donc comme pour nos philosophes, le but n’est pas d’accumuler des connaissances dont la portée limitée sera de pouvoir proférer des réponses et des valeurs toutes faites, dictées par les dieux ou les traditions, qui peuvent rassurer sur du court terme. Mais réfléchir par soi même, en se servant de sa capacité de raisonnement. Il en va de même pour les profils de personnalités, il est bon de toujours douter, et de ne pas employer cet outil comme un mode d’emploi tout prêt. Les personnes intelligentes doutent, bien sur, il est nécessaire d’avoir des certitudes, et des convictions, mais aussi des doutes pour se remettre en question ce qui permet de progresser.
Enfin, il est évident que l’on ne peut réduire la richesse et la complexité de l’être humain en des signes astraux, des éléments ou des tempéraments, mais cela peut être un point d’appui. Il est par conséquent bienvenu donc de garder à l’esprit que tout profil n’est qu’un polaroid à un instant T, car fort heureusement on peut évoluer, et est forcément réducteur. Il est utile de connaitre les profils de personnalités pour que nos relations soient paisibles, harmonieuses, et non l’inverse.

Application des profils de personnalités sur l’autre

A partir de quand l’autre c’est l’enfer, comme le disait un certain Jean Paul Sartre ?
L’autre peut aussi être le paradis. Quand on sait, grâce à son profil, pourquoi une personnalité agit de telle ou de telle autre manière, ça aide à avoir du recul, et à accepter ce qui en l’autre, nous gène. Lâcher les jugements et éviter la tentation de la généralisation ainsi que de la comparaison, aide grandement à avoir des relations épanouissantes avec les autres.
L’autre devient l’enfer quand il me dérange, quand il diminue ou tue mon plaisir, quand il pertube mon équilibre, mon bien être. Par exemple : le fumeur à côté de moi, qui me gène dans ma respiration d’air pur comme je l’aime, et bien moi aussi, je peux le gêner car la personne elle a besoin de fumer pour se sentir bien.
C’est aussi quand l’autre me complique la vie, quand il perturbe mon travail, mon attention, mes actions, par exemple : le collègue qui ergote, freine des quatres fers, ou n’apporte rien de constructif, ralentit la progression de l’objetif professionel, juge, voir sabote mon travail, ou s’en attribue le mérite.
L’autre, peut aussi déclencher en moi de pénibles émotions, me contrarier, m’agacer, me rendre agressif, me faire déprimer. Nous pouvons vivre régulièrement des moments de désespoir à propos de genre humain. L’autre peut perturber mes fondements, mes certitudes, mon axe, mes repaires, mes valeurs, en bref, mon monde.
Cependant, nous pouvons décider de ne plus être focalisé sur ce qui nous pertube chez une personnalité, qui peut être, plus rigide, stressée, colérique, emportée, par rapport à nous même, ou par une personnalité qui ne capte pas assez vite selon nous, ou qui se noie dans un verre d’eau de part sa sensibilité.

En effet, nous pouvons décider de développer la connaissance des différences de chacun, la tolérance, la bienveillance, l’empathie, les qualités de l’intelligence émotionnelle, ainsi que la patience, et décider une bonne fois pour toute de ne plus prendre les maladresses de l’autre contre nous : Illustration ci dessous :
Le prochain article est un guide de survie en société pour s’adapter à l’autre.

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à partager vos idées, cela me fera plaisir et cela peut aider d'autres internautes. Si vous souhaitez préserver votre confidentialité, il vous suffit de mettre un pseudo.

Tous les commentaires ne seront publiés qu' après vérification de leur contenu par le modérateur.