La thérapie chez l’ado peut faire gagner du temps

Les difficultés que peuvent rencontrer les ados

La période de l’adolescence est jonchée de caps que l’on franchit plus ou moins facilement. En cas de difficultés, des troubles peuvent alors se créer. Ces troubles peuvent perturber la construction de l’adulte en devenir, et peuvent avoir de nombreuses conséquences futures, donc autant y remédier dès maintenant afin de donner un meilleur avenir à son adolescent et lui faire gagner du temps ainsi que de la sérénité pour sa vie d’adulte.

Les troubles de l’adolescence

Troubles du caractère, du comportement ou de l’humeur, difficultés scolaires, agressivité, mauvais relationnel avec les parents, rejet de l’autorité, problèmes de sommeil prise de drogues, accoutumance au canabis. Ces symptômes sont synomymes de mal-être. Une prise en charge précoce de l’ado permet de résoudre rapidement bien des problèmes futurs.

Les ados « tout puissant »

En tant que parents, on peut se sentir dépasser et ne plus savoir comment réagir face aux exigences incessantes et croissantes de votre enfant devenu « adolescent et tout puissant ». Vous n’arrivez pas à mettre le cadre et à le guider sur le chemin de l’âge adulte. Cette situation peut mettre en péril l’adolescent lui-même, mais également le reste de la famille.

Les ados surdoués

Dans le cas particulier des enfants ou ados surdoués aussi appelés personnalités précoces ou à Haut Potentiel, ou « zèbres », la prise en charge concerne tant les enfants, les ados que la famille qui peut se sentir ne sent désemparée. Des solutions concrètes existent.

Vos enfants, devenus ados

L’adolescence est un cap particulier, parfois sous estimée. Ce cap peut être difficile à vivre aussi bien pour l’adolescent que pour les parents. En effet, ces derniers réagissant avec protection quand l’adolescent arrive en mode enfant, car il a besoin de protection, et pouvant cependant se sentir destabilisés, rejetés et désemparés, ne comprenant plus leur adolescent, quand celui-ci se positionne, au contraire, en mode adulte en recherche d’autonomie, et ne va alors pas comprendre qu’on le protège, et avoir une attitude rejetante, voire méprisante. Ces changements permanents entre le mode enfant et celui à adulte que vit l’adolescent, peut déstabiliser, entre autre, le dialogue entre lui et les parents et inversement.
Parmi les différents problèmes dont peuvent souffrir les adolescents on peut rencontrer  :

  • le manque de confiance en soi
  • l’hyper émotivité
  • la prise ou la vente de substances illicites
  • la susceptibilité
  • l’hyper sensibilité
  • la nervosité
  • des insomnies
  • une mauvaise estime de soi, et un repli sur soi
  • de l’instabilité
  • des troubles du sommeil
  • un manque de communication et de relation, ou de mauvaises relations avec la famille
  • un refus de l’autorité
  • des réactions d’opposition ou de rejet disproportionnées
  • la difficulté à vivre avec son corps, après l’avoir vu se transformer
  • un désintérêt pour la scolarité
  • l’insolence
  • le rejet d’un nouveau conjoint lors d’une famille recomposée
  • ainsi que la possibilité de tomber facilement dans l’alcool, la drogue, la cigarette ou les drogues douces, soit comme refuge, soit par appartenance à une identité sociale pour s’insérer et se sentir accepter de ceux qui sont en groupe et s’adonnent à la pratique de la boisson alcoolisée, du tabac ou des drogues douces ou dures.

L’adolescence peut être une période de fragilité. En effet, les perceptions de l’adolescent de son environnement changent, puisque il crée sa propre identité et commence à se comparer ; et la comparaison, lorsque elle n’est pas objective, peut être brutale.
Enfin, l’adolescent fera des choix d’activité, d’appartenance à un milieu social, d’un partenaire sexuel. Plus ses choix seront authentiques et stables, plus la maturité de l’adolescent devenu adulte, sera épanouissante. Il est donc important qu’il ait de bonnes fréquentations.

Les ados précoces et surdoués

Comment aider les personnalités précoces et surdouées
Comment vivre avec un partenaire surdoué

2 Comments on “La thérapie chez l’ado peut faire gagner du temps”

  1. En tant que maman d’ados, je ne peux qu’adhérer à l’ensemble de votre article; ce qu’on appelait autrefois ‘l’age bête’ tourne souvent les parents en bourrique, le petit garçon si mignon se transforme en ado hargneux, la petite fille qui vous faisait plein de bisous à quatre ans, vous traite du haut de ses quatorze ans de ‘ringarde’ ! c’est un cap difficile à passer, et parents et enfants devraient envisager plus souvent la solution « thérapie pour ado » ou thérapie familiale, il faut répaprendre à communiquer ensemble et une aide extérieure est souvent précieuse, et un gain de temps inestimable.

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à partager vos idées, cela me fera plaisir et cela peut aider d'autres internautes. Si vous souhaitez préserver votre confidentialité, il vous suffit de mettre un pseudo.

Tous les commentaires ne seront publiés qu' après vérification de leur contenu par le modérateur.