La projection, arrêter de se faire des films !

couple en coaching

Chaque types de personnalités emploie inconsciemment et de manière involontaire des mécanismes de défense liés à ses peurs de l’autre, pour se protéger par manque d’affirmation. Alors que certains coupent la parole à tout bout de champs, que d’autres font de la résistance passive, certains stressent et agressent, d’autre donne des leçons en projetant leur propre défauts sur les autres.
Ces mécanismes de défense nous permettent de gérer plus ou moins bien nos angoisses existentielles, mais en prendre conscience permet de progresser et d’interpréter la réalité de manière plus objective, pour interpréter les événements, les actes et les paroles des autres à leur juste valeur, mais aussi de prendre du recul par rapport à la maladresse des autres, car ils font comme nous : ils se protègent et gèrent leurs angoisses comme ils le peuvent !

Le fonctionnement de la projection en coaching

Notre manière de nous protéger est parfois de décrire ce que nous ressentons en l’attribuant à d’autres personnes, sans avoir le sentiment de mentir, ni de modifier le réalité, ce que nous faisons pourtant. Lorsque nous observons les critiques non constructives que notre entourage nous adresse parfois, nous pouvons détecter leur projections. C’est le vieil adage : on voit la paille dans l’œil du voisin et pas la poutre dans le sien. C’est l’effet loupe : la personne de votre entourage voit son propre défaut qu’elle a du mal à assumer en vous, et il est tellement plus facile de reprocher aux autres que de se remettre en question … Et pourtant ! La première étape pour progresser et la prise de conscience de ses problématiques ou défauts, puis l’acceptation, puis le changement en apprenant à faire autrement. Nous répétons les modèles que nous avons eu, enfants et adolescents sous les yeux, mais il est possible d’en apprendre d’autres. C’est le rôle du coach ou du thérapeute que d’apprendre à fonctionner différemment à son patient ou son coaché :

  • lâcher ses peurs et ses angoisses pour prendre la confiance en soi
  • ne plus avoir comme moteur inconscient ses peurs et angoisses mais le plaisir, l’audace, l’estime et l’affirmation de soi
  • lâcher les reproches aux autres pour développer sa capacité de remise en question
  • lâcher une bonne fois pour toute aussi le négativisme, pour se projeter dans la construction, ce qui est positif, la pression et les solutions.

Il est possible de changer, de ne plus projeter et de ne pas prendre les projections maladroites des autres contre nous, mais d’en sourire tendrement en comprenant que l’autre fait comme il peut. On peut apprendre à améliorer son relationnel avec un thérapeute ou coach.
La personne qui projette refuse donc d’accepter de voir la réalité telle qu’elle est. 
Ce qui est peut être, certes très agaçant, le meilleur outil pour faire face aux objections, s’en protéger, s’en défendre et ne pas en être affecté, ne plus se sentir démuni mais outillé pour se faire respecter avec une bonne estime et affirmation de soi, qui encore une fois, se travaille par des jeux de rôles, des mises en situations, ainsi que de l’hypnose en thérapie brève et en coaching.
Les erreurs d’interprétation faussent la réalité et enveniment nos relations. Il est possible de concrètement d’améliorer nos relations.
Là ou la projection est vraiment pernicieuse et contre productive c’est qu’on ne projette pas uniquement nos défauts sur les autres, mais aussi notre attitude. Par exemple, nous pouvons reprocher à la mauvaise personne, souvent notre conjoint, un collègue, un enfant, des choses que nous n’avons pas réglé avec un de nos parents, notre employeur, notre conjoint, et qui nous reste en travers de la gorge.

Qui ne s’est pas entendu dire : « Pff, ton travail est nul », « Tu ne t’intéresses pas à moi », « Tu m’étouffes », ou « tu me donnes le sentiment de me mépriser », ou « Pour qui te prends-tu à te moquer de moi »… Alors que ces critiques agressives, ces reproches méprisants sont dénués de toute réalité, et ne sont pas fondés dans la situation présente.
Les ressentis de la personne qui projette sont pourtant fondés, car sa réaction est bien le reflet d’une réalité, mais d’une réalité plus ancienne : la douleur d’avoir été méprisée, étouffée, ridiculisée… est toujours présente. Cette douleur, cette angoisse, n’ayant pas été regardée en face à l’époque, et encore moins digérée, est toujours présente et se manifeste par projection.
La thérapie de couple est excellente pour sortir des ornières des projections au sein du couple, ou l’on a l’impression parfois de ne pas avoir épousé une personne, mais une famille entière !
Il est alors possible de chercher de vraies solutions en partant de la racine du problème et non de la construction mentale qui en en résulte, tout comme en thérapie ou en coaching seul.

Une fois la prise de conscience faite, le thérapeute et le coach font réaliser a leur patient ou coaché que la situation est différente maintenant, et que l’adulte peut se défendre et s’affirmer, (il l’entraine concrètement à le faire), il n’est plus un enfant, ou adolescent ou jeune adulte démuni, qui n’ose pas, et qui ne sait pas comment se défendre et s’affirmer.
Le patient ou le coaché pourra aussi voir la situation ancienne, avec son regard d’adulte, plus mur, lucide, avec du recul, et expérimenté, afin de ne plus de rester bloquer, figer sur des émotions anciennes, de manière à ce que celles-ci ne polluent plus une situation présente qui n’a rien à voir.
Cette prise de conscience et de recul, s’associe aussi à la reconnaissance de la souffrance vécue par le patient ou coaché, puis à son détachement.
Pour les passionnés je donne des formations sur les profils de personnalités, pour en faire un métier (coach, conseiller en reconversion), ou pour son plaisir ou mieux se connaitre sans se former, il est possible de connaitre son profil de personnalité pour développer son aisance relationnelle et se sentir bien avec tous types de personnalités.

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à partager vos idées, cela me fera plaisir et cela peut aider d'autres internautes. Si vous souhaitez préserver votre confidentialité, il vous suffit de mettre un pseudo.

Tous les commentaires ne seront publiés qu' après vérification de leur contenu par le modérateur.